Symposium International de sculpture

Moulin de Buding  

LE FESTIVAL  de la MATIÈRE

 


 

AOUT 2014

sur le thème : "Les FLOTS "

 

"I need a Dream"
voir sur youtube,
Voir toutes les videos du festival

 

Symposium international de sculpture de Buding - Parc de la Canner

Ca s'en va et ça revient ....

Novembre 2014...

La Communauté de commune de l'Arc Mosellan annonce qu'elle ne poursuivra plus  l'expérience du festival de la matière - symposium international de Buding en souhaitant un bel avenir artistique à Sylvain Divo  , son dernier directeur artistique.
Il dommage de constater qu'il a suffi  de quelques jours  à une seule personne - aux compétences organisationnelles douteuses-  pour réduire à néant   sept années de travail qui ont contribué à faire connaitre Buding  dans les milieux artistiques, d'une part  et  qui ont éveillé une forme d’intérêt culturel et touristique pour ce sympathique village mosellan  auprès du grand public.

Janvier 2015....

Le Festival de la matière déménage donc à Thionville 

 La municipalité de Thionville accueille le Festival de la matière en lui assurant à la fois son soutien technique, logistique et un lieu de prestige , adapté à ce genre de manifestation : le château de Volkrange.

Les dates prévues pour 2015 ne sont pas tout à fait arrêtées  , il est fort probable que la manifestation ait lieu fin Aout .

Les artistes intéressés  peuvent donc contacter Sylvain Divo  directement  ...

Sylvain Divo
3 rue des Champs
57480 Kerling les Sierck
Tél. 03 82 55 08 43
Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Dimanche 31 Aout 2014

C'est fini  !

10 h... Ambiance de lendemain de festival , le parc de la Canner n'est parcouru que par de rares promeneurs sous la bruine.
Les artistes se réunissent  pour un dernier repas en commun concocté par l'excellent chef du restaurant du moulin qui nous a régalé toute la semaine. Il fait froid, on allume un brasero  pour l’apéro.

cycliste du dimanche
Apero au brasero

 

14h... Cérémonie de clôture  avec, en fond sonore le Big Band d'Amnéville qui du , malheureusement,  s'interrompre pour cause d'averse soutenue. Quelques longues minutes plus tard la cérémonie reprenait et Monsieur le Président de la Communauté de Commune de l'Arc Mosellan  souligna  l'excellente qualité de ce festival , au niveau artistique , tout comme le franc succès populaire  qu'il connu.

Les artistes purent dire quelques mots au sujet de leur œuvre. A ce sujet  , c'est la première fois que nous entendions Tibor Zioltan Farkas , hongrois,  tenir plus de trois minutes en français... le coquin cachait bien son jeu .  Tous ont apprécié le cadre  du festival et notre belle région ainsi que l'accueil qui leur a été réservé.

Sylvain Divo laissa ensuite  la parole aux bénévoles qui ne manquèrent pas de marquer leur attachement  au festival, à cette fantastique ambiance et la communion entre les artistes et le public.

C'est avec un immense plaisir que nous pouvons annoncer  que  près de 1500 euros ont été remis à l'association Docteur Sourire  dont 110 par la petite Mélanie  qui tenait un stand de vente de quetsches au  marché du terroir.

Le Big Band prend l'eau
Heureux gagnants  de la tombola


Un grand merci  à tous ! Aux artistes qui ont fourni des lots de valeur, et au public qui a "joué" le jeu   en répondant massivement à l'appel des clowns pour les enfants malades.

Les lots non réclamés de la tombola sont à retirer  chez Sylvain Divo  à Kerling les Sierck    03 82 55 08 43  Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Un petit cocktail  clôtura l’après-midi  et tous purent se quitter avant le retour de la pluie... encore une fois  il faudra réfléchir à cet adage budingeois " symposium pluvieux, symposium heureux"  on a vraiment pas assez de recul   pour pouvoir en faire une généralité.
Nous verrons  bien l'an prochain !


 

   

Samedi 30 Aout 2014

Une bien belle journée , météo clémente.

La matinée est réservée au nettoyage de chantier, Tibor finissant in extremis   sa sculpture, du coté des artistes le contrat est rempli.

L’après midi se veut plus festive avec le marché  des produits du terroir. Ce fut l'occasion de se régaler de bon pain, de miels naturels, de boissons délicieuses et de fromages locaux. Une affluence soutenue du public qui en a profité pour acquérir des billets de la tombola au profit de Docteur Sourire.

Sylvain Divo  arrête la direction du festival.

 La rumeur  courait depuis quelques jours .... c'est confirmé, Sylvain Divo  quitte la direction du festival de la matière, il expliquera  sa décision  certainement  plus longuement devant les élus   demain , lors de la cérémonie de clôture. Il y aurait visiblement de graves dysfonctionnement dans la communication . Le feuilleton ne fait donc que commencer .

La Nocturne du Festival 

Une soirée qui débuta  comme il se doit par l'allumage du feu primitif, au silex par Jean Gerard Guirkinger. Les enfants allumèrent ensuite leur torches pour enflammer leurs lampes à huile disposées autours des sculptures.


Pascale Toniazz
o  improvisa ensuite sa danse merveilleuse autours des œuvres dans un ballet mêlant à la fois la poésie, l'humour, le rythme et une tendresse immense pour les artistes.

S'ensuivit un superbe show laser du plus bel effet, Silvain Divo nous fit une superbe coulée de bronze puis ce fut au tour des forgerons de faire le spectacle, tout d'abord en extrayant une  loupe de fer du bas fourneau construit par Virgile  et une" explosion moléculaire"  par Louis Theobald .

 


 


 

   

Vendredi 29 Aout2014

Ça sent l'écurie !

Belle météo pour l' antépénultième journée de festival. Henri Patrick Stein , Eric Stambi  ,Dominique Metais mettent la touche finale à  leurs œuvres pendant que Tibor souffre laborieusement  sur son caillou. Il est vrai que sculpter debout avec une oreille interne endommagée, ne doit pas vraiment être facile. C'est donc héroïquement qu'il  travaille en  faisant un effort monumental  à chaque coup de marteau.

Michele Valenza , invité par la municipalité  d'Aboncourt , c'est dans ce village que sera exposée son œuvre "Meditazione",  a été reçu comme un prince  et en compagnie de Monsieur le maire  - qui avait eu la gentillesse de venir le soutenir quotidiennement sur le site du festival - ils ont ensemble convenu du bon emplacement qui la mettra le mieux en valeur.

Les ateliers sont pleins à craquer, notons que Sylvain Divo a eut très chaud lors de la coulée de bronze. Plus de peur que de mal , mais ses gants sont désormais inutilisables. Qui a dit que sculpteur est un métier pépère ?

Encore une fois , le public est au rendez vous : on vient au festival seul, en famille ... un bain de culture , ça ne fait pas de mal...


 

 


 

   

Jeudi 28 Aout 2014

Temps clément avec quelques apparitions du soleil. Le Festival est vraiment épargné par les éléments.


Les sculpteurs reprennent leur travail .. la fatigue commence à se lire sur leurs traits. Tibor Zoltan, toujours malade, opiniâtre, poursuit  son travail de dégrossissage, au ralenti, mais le projet avance.

Le public afflue dés le matin, les aficionados s'enquièrent de la santé de chacun, de l'avancement des travaux, des conditions d'hébergement. Nos artistes sont traités  comme des princes  par des anonymes, simples amoureux du travail de la pierre. Ce respect  du public pour ceux qui trempent la chemise est tout simplement touchant.

Vers 15h Michele Valenza est le premier à finir, "Meditazione" est terminée, il profitera de son temps libre pour aider Tibor et réaliser une petite sculpture en dotation de la tombola au profit de l'association Docteur Sourire.
Henri et Dominique sont sur la bonne voie, Eric quant à lui  attend sur les moyens de levage pour passer à la face B, la quelle devrait être réalisée plus rapidement

Les Ateliers du Festival de la Matière.

Les ateliers du festival tournent à guichet fermé. 18 participants hier, alors qu'il était prévu relâche, une quarantaine aujourd'hui.
C'est un véritable bonheur de voir les enfants, mais aussi les parents ou les grands-parents venir s'essayer aux joies du modelage, de la sculpture  ou de la prise d'empreinte.

Sylvain Divo à l'atelier de sculpture


Louis Theobald fait un tabac avec sa forge ! Il encourage les jeunes filles à maltraiter un peu plus l'acier chauffé au rouge et, parmi les garçons, on sent poindre des vocations. La relève de la forge lorraine est peut être là.

Du coté des peintres, c'est "carton plein" dessin, aquarelle ou pastels... le tableau d'exposition commence à se remplir.

Tas de n'importe quoi
Gaby Salomon fait le bonheur des créateurs avec son atelier de "soudure de n'importe quoi " , humour et  inventivité sont de la partie, le résultat est drôle, sympathique et souvent même génial. Merci Gaby !  

Nous ne remercierons jamais assez l'Arc Mosellan  pour son soutient logistique mais  pour l'an prochain  il faudra voir plus grand. Les animateurs bénévoles et les organisateurs sont sur les rotules!

C'est un véritable succès populaire, artistique et pédagogique.

Jean Gerard Guikinger

Mentionnons aussi le four tahitien de Jean Gérard Guirkinger qui, pour la troisième année consécutive a réalisé  un four à pain fonctionnel ( version outre-mer) avec des matériaux de récupération.

L'engagement de cet ancien élu de l'Arc Mosellan, érudit et formidablement débrouillard est remarquable, un véritable exemple d'investissement personnel et de respect de l'esprit du festival.




Ce jeudi 28 aout fut donc une journée comme on les aime bien à Buding, respect, chaleur humaine, tradition, innovation, entraide et solidarité.


 

 


 

   

Mercredi 27 Aout 2014

Ambiance

C'est  une constante que l'on vérifie à chaque symposium , il y a un jour dans la semaine qui n'est "pas comme les autres". Après une belle averse matinale, le soleil revient vers 11 heures et dans cette moiteur d’après la pluie il règne sur le Festival  une atmosphère particulière... silence, on sculpte !

C'est le moment du "ça passe ou ça casse " , où la conception de l' œuvre en arrive à une sorte de tournant  qu'il convient de bien négocier sous peine de se "gaufrer" lamentablement.

Tibor est de retour, le diagnostic du médecin est sans appel : abus manifeste de marteau -piqueur. Oreille interne  touchée, notre hongrois carbure aux médocs.
Aidé par Sylvain Divo il rattrape furieusement son retard et les deux artistes travaillent avec une complicité  palpable. Sylvain  sur l'outillage lourd, Tibor au marteau , on obtient une bande sonore très intéressante avec l' alternance d'un duo compresseur et  disqueuse   suivi d'un martellement  rageur sur la pierre qui finit par tomber au sol.

Nous avons la visite de Mirabelle TV ; Eric et Dominique se livrent au délicat exercice de communication  dans un épais brouillard de  poussière de pierre de Jaumont . Images  spectaculaires assurées.

Les ateliers ont un succès fou. Rappelons que les recettes des ateliers ainsi que celles de  la tombola  sont intégralement reversés à l'association "Docteur Sourire"  .

 


 


   

Mardi 26 Aout 2014

Une journée en demi-teintes

Avec une météo pareille , il ne fallait pas s'attendre à plus.


Artistiquement : tout va bien , c'est un bonheur de recevoir de tels professionnels ... Michele, Dominique, Eric et Henri sont dans le timing. Il ne leur reste "plus qu'à " fignoler tout cela  sur les quatre jours restants.

Mais .... Tibor Zoltan  est gravement malade :  vertiges, vomissements. Il manque à l'appel ce matin et notre trublion hongrois nous manque  énormément ! 
Reviens nous vite Tibor, avant la fin du festival  sinon  Sylvain Divo va devoir faire intervenir la Compagnie Mosellane de Lutins Sculpteurs *pour finir ta Muse...

Les Ateliers : un véritable enchantement de voir toute  cette jeunesse avide d'arts manuels  et même les moins jeunes s'y essaient, avec succès d’ailleurs.

Les Visiteurs : Calme plat ... faut pas rêver. On a quand même réussi à dénombrer quelques dizaines d'irréductibles amateurs qui ont bravé les éléments, en prenant des risques insensés avec leur santé  pour admirer les œuvres naissantes de Buding

*La Compagnie Mosellane des Lutins Sculpteurs , connue seulement de quelques initiés , intervient  sporadiquement sur les manifestations  de sculpture en vue d'aider nocturnement et en toute discrétion (d'ailleurs personne n'a jamais vu de lutin sculpteur)  les artistes en détresse. On relate  dans les annales du symposium qu'une seule manifestation des CMLS, en2011  lorsque René Roesler s'est tailladé  la main.
Mais tout cela, c'est une légende et personne d'ailleurs ne compte dessus... sinon ... où irait-on ?
(Note du Webmaster)

C'est l'occasion de philosopher  et de constater le niveau particulièrement élevé cette année. De mémoire, on a rarement vu un symposium de sculpture de Buding être aussi avancé dans les réalisations  au troisième jour, et nous dirions même... deux jours  si on tient compte du fait que dimanche nos  artistes faisaient le spectacle.

C'est donc une atmosphère ultra-professionnelle qui laisse tout de même la place à de délicieux moments de camaraderie, d'entraide et de partage. La magie de Buding  ?  allez savoir ...


 

 

 


 

   

Lundi 25 Aout 2014

Feu Vert, on sort l'artillerie lourde  !

 

Retour au 21eme siècle, c'est lundi , personne à droite , personne à gauche, Go ! Go! Go! 

Perception du compresseur, de la disqueuse, du burin pneumatique et autres   ustensiles qui font que l'artiste sculpteur  exerce un métier  high-tech. Au diable la poussière, il pleuvra avant la nuit nous dit la météo.

Les 5 Marines de la Rock Force s'élancent  à l'assaut des cailloux, c'est hallali du DÉGROSSISSAGE 

 Champ de manoeuvre  du festival

On distingue plusieurs méthodes:

Pour ne pas faire de jaloux nous  expliciterons dans le sens de la pente

TIBOR  

tibor Avec un charme très slave , c'est tout en force, une sorte de bataille  à la baïonnette, une guerre de tranchée, un corps à corps sans pitié ou l'on sent bien que c'est le caillou ou lui . 

 

MICHELE  

Michele Valenza 

Dans un style  que nous avons  déjà détecté  l'an dernier chez Giovanni Carlosi  et dans le passé  chez les vieux briscards roumains : efficacité  chirurgicale !
L’expérience  ça aide  : lecture de la pierre, utilisation "à l’économie" de l'outil , choix du bon outil , quoi que ... faire les moustaches à la disqueuse de 30 cm  c'est pas très orthodoxe. Bref , au bout d'une journée  on a l'impression qu'il va se tourner les pouces pendant 6 jours, tellement il a dépoté! 

 

DOMINIQUE

Dominique Metais Dominique ne dégrossit pas, il "ébarbe"  il "caresse" , il "susurre" à la pierre le bon mouvement.  Il est vrai que son bas relief ne nécessite pas l'utilisation de méthodes radicales   

 

STAMBI 

Stambi Avec Stambi   c'est un suspense intolérable, on se croirait dans un épisode des démolisseurs de l’extrême où pendant 50 minutes on assiste à la préparation    d'une démolition contrôlée  pour se retrouver béat  en 10 secondes  par ce que le génie humain  a réussi à faire de la matière ..... Donc pour résumer .... Eric  prépare l’édifice  

 

HENRI

Henri  A l'ancienne .... marteau , burin ... on s'autorise un coup de scie circulaire  pour faire avancer la cadence mais seulement si ça ne risque pas , du fait des vibrations, de tout casser. Chez Henri c'est "Attention fragile " , il ne faudrait pas que sa Venus se retrouve  au sol .

Précisons  que la pierre  d'Henri  présente un léger défaut, à quelques dizaines de centimètres de la base, indétectable  par le commun des mortels, mais qui s'entend très bien au marteau. C'est donc avec énormément de circonspection que l'artiste avance sur ce terrain miné.

 

Il a plu en fin de journée....  hé hé .....c'est très pratique  pour effacer les traces  de cette journée où la pierre de Jaumont a passé  de sales quarts d'heure.

 


 

 


 

   

24 Aout 2014

9 heures, ciel dégagé, un peu frais mais ensoleillé, le Festival International de la Matière commence sous de bons auspices. Ce serait toutefois oublier que « symposium pluvieux , symposium heureux » et , qu’ une fois  n’est pas coutume nous ne commençons pas sous la pluie. Présage d’une météo qui s’annonce « avec des passages nuageux et quelques averses éparses »… Nous verrons bien .

Tout le monde est sur le pont !  Michele Valenza  ayant trouvé une perforatrice  attaque son bloc en totale décontraction mais avec l’esprit professionnel, ce qui est fait n’est plus à faire. Et  son « trou » mérite bien quelques longueurs d’avances.

Zoltan en profite lui aussi pour nettoyer sa pierre.

11h : Cérémonie officielle d’ouverture


Grand maître de cérémonie, Sylvain Divo  présente à la centaine d’invités présents les artistes en lice pour ce 7eme Symposium International de sculpture de Buding . En présence d’Anne Grommerch, député et maire de Thionville, de Monsieur Pierre Heine , Président de L’arc Mosellan, des maires des communes  et de très nombreuses personnalités.

Le soutien des élus ne fait plus aucun doute, le festival de la matière de Buding est maintenant l’une des  manifestations phares de la culture locale et s’inscrit parfaitement dans un  contexte de mise en valeur du patrimoine  régional et un développement culturel  de haut niveau.

 

ceremonie ouverture

Sur ces bons mots, après que les artistes eussent, selon la tradition, apposé leurs mains  sur l’argile , un buffet apéritif servi par le personnel du restaurant du moulin et les nombreux bénévoles fut proposé aux invités.

 

Tous pour Docteur Sourire !


Un des moments importants de cette cérémonie fut la prise de parole de l’association Docteur Sourire qui devient notre fil rouge pour la seconde année consécutive. L’Association Docteur Sourire est composée de bénévoles clowns qui  vont apporter un peu de joie de vivre aux enfant  malades dans les hôpitaux.

La tombola  de l’an dernier  (plus de 1500 euros  collectés) a procuré  du bonheur à prés de 250 enfants  dans les hôpitaux de la région. Les artistes de l’édition 2014 réaliseront encore une fois une œuvre collective  qui sera  mise en jeu lors du tirage de la tombola Dimanche prochain.

Nous pensons faire encore mieux que l’an dernier  et  toute l’équipe du Festival se mobilise pour cette noble cause.

14h, C’est parti !


Début de Festival sur les chapeaux de roue avec un public venu nombreux . La matière dans tous ses états avec la présence du champion du monde de sculpture sur glace Jean Charles Lemoy  qui nous a réalisé une « Viola d’Amore »  en moins de trois heures , l’incontournable Louis Théobald , particulièrement en verve et toujours aussi charismatique sur sa forge à l’ancienne,  Stephane Venner ,coutelier avait apporté  sa forge de campagne et ses réalisations somptueuses .  Virgile , du Virus de la Forge, entreprenait  la construction d’un bas fourneau, à l’ancienne .
C’est aussi l’occasion  pour une dizaine d’artiste non sculpteurs de s’essayer à la sculpture sur sable  , avec une certaine réussite  d’ailleurs  et pour le public d’assister à la création d’une fresque à l’aérographe   offerte par l’Association Impuls’Art .

sculpture sur glace
sculpture sur sable

 

La bonne humeur était de mise avec la présence de Bonny le clown  qui a su ravir les enfants avec ses ballons magiques et dans un domaine plus calme les visiteurs purent se régaler avec trois expositions  de tres belle qualité :
Navires en bois du passés, réalisés à la main  dans les salons du moulin,  exposition de peinture  par les dames du foyer rural ,  dentelle  et patchworks à l’espace des Meuniers.
Ces expositions seront visibles jusqu’à la fin du Festival , encore  sept jours pour  s’en régaler.

expo bateaux
 expo peinture

 

Coté sculpture…


"Chi va piano va sano" , comme dirait Michele Valenza. Le Dimanche , on y va doucement , sans outillage électrique histoire de ne pas noyer le public dans la poussière.

Ce fut l’occasion de remettre  le travail «  à l’ancienne » à l’honneur et de se rappeler avec délectation la joyeuse époque  où les disqueuses, les tronçonneuses , les burins pneumatiques et les marteaux piqueurs  n’existaient pas encore.

Demain, Lundi , on passe à la vitesse supérieure….

 


 

 

 


 

   

Forfait d' Evrim KILIC

12/8/2014

Nous apprenons  qu' Evrim KILIC déclare forfait pour sa présence au symposium, problèmes de  visa.

Elle est remplacée au pied levé   par Eric Stambi  qui nous propose "Flux"

 flux par Eric Stambi

   

2014 : Les Nominés

Edition 2014:  La sélection du jury

C'est au terme d'une très longue journée de délibération   que le jury du Festival de la Matière à fait son choix parmi 137 projets.

Les 5 sculpteurs sélectionnés sont :

- Henri Patrick STEIN (France)  : REFLET D'ONDOYANCE
- Dominique METAIS (France)  : LE FLOT DE LA VIE
- Michele VALENZA (Italie)      : MEDITAZIONE
- Evrim KILIC (Turquie)           : WAVES OF THE DROPS

-Tibor Zoltan FARKAS (Hongrie): MUSES 

Ainsi que 3 sculpteurs sur liste d'attente en cas de désistement : - Laura MARCOS (Canada) - Eric STAMBIROWSKI (France) - Marc LEVET(France) 


 

   

La vidéo du symposium

Film de 18 minutes intitulé "l'Amateur" en hommage à la combativité de René Roesler et bien sur au talent des sculpteurs professionnels qui nous ont fait tant rêver pendant une semaine
DVM partenaire officiel
 Poll Fabaire
 
 Jaumont
 

 
 
 
CG57
 

 Et avec le soutien de La communauté
de Communes de l'Arc Mosellan

 Logo CCAM

Dr Sourire

 

docteur Sourire

 

Les Clowns à l’hôpital 
Les artistes pour les clowns